samedi 9 juin 2007

Baptême étudiant, les "épreuves"

Si vous vous inscrivez pour faire votre "baptême étudiant" en Belgique, à quoi faut-il vous attendre? Qu'est ce qu'on va vous demander de faire?

Tout dépend de l'université et même du cercle ou de la régionale dans laquelle vous êtes. Mais il ne faut pas s'y tromper: chacun vous dira que son baptême est moins "hard" que celui de telle université ou de tel cercle, et pourtant ils partagent tous un grand nombre d'activités et de coutumes...

Quelles sont les principales activités? Je vais essayer de donner un aperçu de toutes les pratiques avérées, toutes universités et toutes organisations confondues.

-le bain de sang, au sens "propre" du terme, semble commun à la majorité des cercles et régionales. On récupère du sang animal à l'abattoir, on oblige le bleu en maillot de bain ou carrément nu à s'y plonger entièrement ou partiellement. Chez certains, des viscères y sont ajoutées pour qu'il simule des positions sexuelles à l'aide de celles-ci. Le pire cas, peut être, dont j'ai entendu parler, c'est des filles obligées de sucer des sexes de taureau récupérés à l'abattoir.

-Les jeux sexuels en général: fille ou garçon obligé(e) de se mettre torse nu (au minimum, il arrive que la nudité soit totale) pour se faire lécher le torse recouvert de crème chantilly. Concours d'érections pour les garçons et strip-tease sont des pratiques également assez répandues. Il est toutefois à noter que certains cercles bannissent ces pratiques, souvent sous la pression des autorités académiques.

-La nudité: est très importante dans certaines universités, notamment à l'ULB. Les bleus défilent nus dans les rues du campus le soir.

-La tonsure: des poils pubiens, des cheveux ou des deux, selon les endroits, généralement pour punir un bleu ou une bleuette d'avoir eu des relations sexuelles avec les anciens ou avec d'autres bleus/bleuettes

-Ce qui est commun à tous, et durant toutes les soirées: interdiction de regarder les anciens dans les yeux, interdiction de leur adresser la parole sans qu'on y soit invité. D'une manière ou d'une autre, on doit s'adresser à eux avec une déférence extrême, un salut particulier, de préférence soulignant "l'infériorité" du bleu par rapport à l'ancien.

-Les gueules en terre, mer ou autre chose: accroupi sur le sol, de préférence caillouteux, le dos rond de manière à avoir le visage presque contre le sol, et les bras tendus en l'air derrière son dos, on chante généralement des chansons à connotation sexuelles assez humiliantes. On peut rester dans cette position durant de longues minutes, de nombreuses fois dans la soirées, de façon à prolonger l'humiliation, mais aussi la souffrance physique. Les gueules en terre se font rarement dans l'herbe...

-Le "shampooing": quelle que soit sa composition, le shampooing a pour but de vous couvrir la tête de choses malodorantes et collantes, qu'il faudra garder toute la soirée. Au choix: bière, oeufs ou sauce tomate, avec toujours de la farine pour homogénéiser le tout...

-La viande pour chien, les croquettes pour chat, l'ail cru en grande quantité, les cubes de bouillon... On vous fera ingurgiter, de préférence, ce que vous détestez le plus. Les pires exemples (attestés!): son propre vomi lorsqu'on est devenu malade de ce qu'on mangeait, un poisson rouge flottant dans un verre de bière qui doit être avalé en même temps que celle-ci, du poisson cru, de la viande crue (mais plutôt à lécher). Enfin, des mélanges de choses mangeables en temps normal mais peu recommandés lorsqu'elles sont mélangées: chocolat-viande hachée agrémentée de grands renforts de tabasco, par exemple.

31 commentaires:

Greg a dit…

moui moui fin bof quand même? tu as été jusqu'au bout quand même pour en parler de la sorte?

fin chez nous on arrête quand on veut et ce n'est pas de la blague...

je me demande quand même pourquoi c'est toujours des "plus mauvaises" expériences qu'on parle

Z a dit…

Ce qui est fabuleux, c'est les suppressions de commentaires...

Il faut évidemment que les commentaires se prononcent contre le "bizutage" sinon ils seront effacés...

Un seul mot: pfffffffffffff

Anonyme a dit…

Le baptême est la plus belle expérience de la vie d'un étudiant, il aide à nous rappeller que nous ne sommes pas des machines avalant des pages de syllabi. Il construit des relations d'amitiés et parfois d'amours qui durent dans le temps, parfois toute la vie. Il apprend l'humilité face à un environnement dont le nouveau ignore tout.

vieux con a dit…

comment expliquer que tout ceci est faux , complètement faux, en tout cas dans le fond, sans dévoiler une partie du "secret" des baptêmes, et du reste....très difficile...je remarque juste avec plaisir que notre campagne de presse interne fonctionne....ceci n'a rien à faire sur un forum public......

demandez vous juste une chose, ça devrait suffire.....il y a un policier de garde à l'entrée de chaque salle de baptême...il y en avait un de mon temps en tout cas....si vraiment les choses allaient comme ça croyez vous qu'il laisserait faire....et sans vouloir être vexant, les policiers de base sont rarement universitaires, donc on ne peut pas les taxer de parti pris....

bref, si l'idée du baptême ne te plait pas, tant pis ou tant mieux pour toi, je n'en ai rien à faire....simplement ne raconte pas ce que tu ne sais pas

maintenant qu'il y aie des individualités perverses, c'est certain, j'en ai personnellement empêché quelques uns de nuire....mais des comme ça , tu en trouveras sur ton lieu de travail aussi...voire même dans ton club de tricot ou de bridge

en attendant, si un jour tu te faisais baptiser, je me ferais un plaisir de t'y assister et de t'expliquer ensuite la vie qui s'ouvre à toi....

Tibo a dit…

Salut,
Pourrais-tu corriger cette vilaine faute d'orthographe?
"On vous fera ingurgiter, de pr�f�rence, ce que vous d�tester le plus."

Anonyme a dit…

Bien du courage pr votre campagne en tout cas, car vous êtes malheureusement bien seule contre tous...

Je crois en effet que le monde se divise en 2, et pas equitablement. d'un côté les gens qui trouvent que cela apporte énormement d'un point de vue social, humain etc, soit des milliers d'étudiants et anciens étudiants sur des dizaines d'années et de l'autre vous, et quelques autres.

Etudiant a Namur, je peux d'ailleurs vous dire que les baptemes existeront encore bien apres que je sois parti et bien apres votre blog, et tout ce que vous pourrez entreprendre d'autre d'ailleurs, c'est pourquoi je vous souhaite, sans aucune crainte, un
Bon courage qd mm dans votre démarche.

Bien à vous,

Djou,
Baptisé 2003
Président de la régionale Tournai Mouscron a Namur, 2004-2005
Président du Conseil Inter Regionale a Namur 2005-2006

Juste a dit…

Je n'ai même pas lu jusqu'au bout tellement c'est un ramassis de conneries!

Ce qui me fait également rire, c'est que tu parles de "réagir" pour que cela s'arrête...
Personne ne t'oblige de faire ton baptême (pas comme le bizutage en France!), donc si cela ne te plait pas, tu viens pas! Mais n'emmerde pas les gens qui eux, veulent le faire (et qui ne "subiront" pas tout ce que tu notes...)

Enfin... que tu n'aies pas apprécié, c'est ton droit, mais de là à généraliser...

Gaël a dit…

Je me joins à ton combat ! Le bapteme a détruit ma vie ! :(

A cause d'eux, ca fait la 6ieme fois que je recommence ma première, j'ai pris 57 kilos depuis, et j'ai régulièrement des consultations chez un psy :(

Tu as oublier aussi de rajouter dans les épreuves qu'on jettait les bleus tout nu dans un fleuve, enfermé dans un sac à patates avec des pierres dedans, qu'ils étaient ensuite enfermés dans une vache et qu'ils devaient en sortir par le cul et qu'après (perso c'etait mon préféré, parce qu'ils nous avaient tellement endoctriné qu'on finissait par aimer ca), on nous enfermait dans un cercueil remplis de rats en putréfaction et d'araignées immenses.

Mais bon, ca allait comparé à ce que j'ai du ingurgiter : une soupe avec du mercure dedans, une pate d'agneaux crue aromatisée au viagra pour qu'après je puisse somodiser ma cobleuette, t'imagine ? :(

Bonne chance pour ton combat et je finirai par rappeler que mes comitards à l'époque me disait qu'il ne fallait pas oublier le second degré...

vieux con a dit…

et aussi une bonne dose d'autodérision d'ailleurs

vieux con a dit…

j'ai cliqué trop vite sur envoyer..désolé....

je voulais un petit peu revenir sur le commentaire supprimé..

je ne l'ai pas lu, donc je ne suis pas sur qu'il fut peut être injurieux , voire pire...mais je laisse quand même le bénéfice du doute
.....et je trouve bien petit d'affirmer des choses sans laisser aux gens la possibilité de se défendre...combien de temps aurons nous la chance d'être publiés.....

évidemment si tu ne supporte pas que quelqu'un ne soit pas de ton avis, tu n'as pas aimé ton baptême...et je peux te prédire que tu n'aimeras pas ton mariage non plus, d'ailleurs, ni plein d'autres choses

baptisée a dit…

Franchement, je trouve ça honteux que tu te permettes de raconter cela. le baptème est censé rester un mystère tant qu'on ne l'a pas fait et qui es-tu pour te permettre de raconter de telle chose qui ne se font même pas... J'ai été baptisée et crois moi je n'ai absolument jamais du montrer la moindre partie intime de mon corps. C'est une expérience qui m'a fait grandir et murir, j'ai rencontré un tas de gens géniaux avec qui j'ai créer des liens forts en un temps record. Pour moi, c'est un dépassement de soi et surtout une bonne dose d'autodérision... Alors si ça ne te plait pas tu peux aussi critiquer la totémisation des scouts qui est pourtant pratiquée par plus de 100 000 personnes en Belgique... Alors la prochaine fois il vaudra mieux pour toi que tu tournes sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler d'un sujet que tu ne maitrise visiblement pas...
A part ça bon courage pour la suite...

Lucas a dit…

Tu dis donc avoir été "bizutée". Etant donné que tu fréquente l'UCL, je te signale d'ores et déjà qu'on appelle ça un baptême.

Soit.

Ensuite, tu n'a été forcée à rien. Tu ne peux pas le nier. Tu es venue par toi-même voir qui étaient ces gens en toges.

Tu parles de pratiques dans les différentes universités et hautes écoles, sans probablement avoir jamais vu une de leurs activités de baptême. Tu ne fais que répeter les "on-dit" qui sont véhiculés depuis longtemps. C'est dommage de parler sans savoir.

Enfin, sache que si un bleu décide que malgré tout ça, le baptême ne l'attire pas, libre à lui de stopper tout sur le champs.

Et bravo pour l'effacement de commentaires. Ca montre ta grande ouverture d'esprit.

Anonyme a dit…

MERCI d'avoir raconté en toute objectivité (?) ta graaaannnnnde "expérience" de sale bleuette dans les Universités de Belgique!

Grâce à toi, les Français vont être dégoutés de venir faire leurs études en Belgique et nous n'aurions plus 90% d'étudiants "étrangers" en vété ou kiné, pour 10% de "petits" Belges (qui au passage financent vos études via leurs impôts! C'est la raison pour laquelle les études sont si bon marché en Belgique, qu'on soit Belge ou pas, tout le monde paie le même prix!), il n'y aura plus de "80-10" ou "60-10" dans les couloirs... bref, nous allons respirer...

Et nous allons enfin pouvoir nous faire baptiser, (oh, pardon, bizuter) entre nous...

*bonheur*

master_sword85 a dit…

NB: je ne supprime pas les commentaires pour des questions de divergences d'opinion mais lorsqu'ils sont vraiment insultants, haineux, racistes, lorsqu'il violent certains droits comme le droit à l'anonymat, etc. Ou... qu'ils appellent clairement au bizutage. Exprimez vos divergences d'opinions tant que vous voulez, mais il y a quand même des limites: ce n'est pas l'endroit pour organiser vos activités de baptêmes.

Lucas a dit…

Baptisez-vous!

(Ceci est une incitation claire et nette, effacera, effacera pas?)

seb a dit…

On constate une fois de plus que ton blog n'a pour unique but que te permettre de déverser ta haine du baptême et de répandre des demi-vérités et de vrais mensonges.
Et que de surcroît, tu te montres totalement incapable d'appréhender les concepts dont tu prétends faire la critique.
Baptême n'est pas égal à bizutage!
Fais une recherche objective sur la réalité du baptême belge et le bizutage en France.
Comment peut-on prétendre que le moindre comitard belge aurait pu tolérer les agissements français lors du bizutage. Nous en avons été les premiers dégoûtés et ulcérés!
Nos activités sont dures, et prêtent certainement, vu de l'extérieur et pour tout qui refuse d'appréhender la réalité, les buts et déroulements de nos activités, au dégoût ou à la répulsion.
Pour autant nous refusons la calomnie, la diffamation et l'injure grave dont nous faisons malheureusement les frais chaque année par la presse et au travers de blog comme le tien. Toi qui aime les qualifications juridiques, va donc voir ce qu'elles signifient. Ce n'est pas pour autant que nous mettons en ligne des sites ou des blogs pour décrier le fossile.

Je garde un souvenir extraordinaire de mes bleusailles. J'y ai rencontré une foule de gens que je cotoie encore régulièrement avec plaisir. Et j'adore me plonger dans une baignoire remplie de sang. Tout comme je déguste tous les ans mon toast de patée pour chat ou ma gousse d'ail.

Une dernière remarque dans un commentaire qui ne vivra guère que le temps que tu l'effaces, tu dis "je ne supprime pas les commentaires pour des questions de divergences d'opinion mais lorsqu'ils sont vraiment insultants, haineux, racistes, lorsqu'il violent certains droits comme le droit à l'anonymat, etc. Ou... qu'ils appellent clairement au bizutage. Exprimez vos divergences d'opinions tant que vous voulez, mais il y a quand même des limites: ce n'est pas l'endroit pour organiser vos activités de baptêmes."
Si nous voulons organiser nos activités de baptême, ce n'est certainement pas ici que nous le ferons, de un.
De deux, si tu parles du caractère insultant ou haineux, en toute objectivité, ce dont tu es malheureusement et apparemment totalement intellectuellement incapable, la première chose à supprimer, c'est ton blog. Car l'assimilation que tu entends véhiculer entre baptême et bizutage est on ne peut plus insultante.

Respect de la vie privée?
Ton expérience s'est mal passée, tu veux l'éviter aux autres, mais surtout, il ne faudrait pas que l'on sache qui tu es?
De quoi as-tu peur? D'être un jour confrontée aux gens que tu méprises et insultes?
Mais il vrai que la lâcheté est tellement plus confortable pour proférer mensonges et calomnies bien à l'abri derrière le rideau confortable de l'anonymat.

Dernière chose, si tu es bien française, on ne te retient pas. La Communauté française a mieux à faire avec son argent que de te sponsoriser.

Anonyme a dit…

Bonjour,

tout ce que tu racontes est vraiment pitoyable!

Le plus énorme est que tu ne mentionnes même pas que le baptême n'est pas du tout obligatoire et qu'il faut même aller s'inscrire pour le faire! Dès lors, rien ne t'oblige à y participer et tout le monde peut arrêter quand il veut s'il ne s'en sent pas capable.

Et aux dernières nouvelles, Ségolène Royal a encore moins à dire que moi en Belgique alors ta prétendue théorie comme quoi, même avec le consentement du bleu, le baptême est un crime, ne vaut strictement rien.

Pour toutes les calomnies proférées à notre égard, je ne te salue pas!

Dave

Gillou PB 2000 a dit…

Le baptême a été pour moi une experience geniale!!

La maniere dont tu parles du baptême me fait vraiment douter que toi tu l'aies fait!!

oui, c'est claire qu'il y a des geuele en terre, des affonds crasses, etc...
Mais bon, ce n'est qu'une infime partie du baptême!!

le plus important dans le bapteme en belgique c'est que tout le monde est libre de ces choix!! tu commences si tu en as envie!! et tu arretes quand tu veux!!!

en final a ceci, je n'ai qu'une chose a dire. Pour un etudiant ou ancien etudiant, tu as un esprit bien borné et presente un vrai manque d'arguments presentant les differents points de vue. tu ne discutes pas, tu impose ton idee!!

au plaisir de ne plus te lire!!

Anonyme a dit…

Merci pour cet article, ca fera un bon truc a donner aux futurs bleus avant le début de leur bleusaille !

Un genre de ligne de conduite, de mise en garde et tout et tout !

:D

(je le reposte puisqu'il a été supprimé)

Anonyme a dit…

Intéressant... Dire que je compte faire une année en + après mon diplome entre autre pour faire mon baptême...

Faut que je réfléchisse.


*réfléchit*

Non ben en fait, je te crois pas, et je pense que je vais quand même le faire pour avoir MA propre opinion, objective, et proche de la réalité. Si finalement je suis déçu, ben je m'arrête.

Si je continue et que j'ai ma penne, je t'affone ^^

Oui, je suis Fossile, et alors? :p

Anonyme a dit…

Il y a une chose que je ne comprends pas.

Si le baptême est si terrible, si tant de gens sont traumatisés, pourquoi n'y a-t-il que des posts défendant le baptême?

Que je sache, le web est libre et tout qui veut peut venir déposer son témoignage...

maya a dit…

Bonsoir tertous,
Comme j'ai déjà mis une bafouille sur sos-bizutage, je me permets de la résumer ici...
Le baptème est secret. Pas pour cacher des choses inavouables, mais pour maintenir le mystère et faire fantasmer "ceux qui ne savent pas".

Donc, soit tu es baptisée et tu as trahi ton serment, soit (mon avis personnel) tu ne fais que répandre des "on-dit", ce qui ne grandit jamais personne.
Que tu aies arrèté ton baptème (s'il a jamais commencé) est ton droit le plus strict, et comme tu peux le lire, personne ne te le reproche.
Mais alors pourquoi un tel flot de calomnies, de contre-vérités et toutes ce sortes de choses?

Il est clair que tu as des comptes à régler, mais tu te trompe de cible...

Lucas a dit…

Quelqu'un peut me passer le plat de tripes à l'ail silvouplait?

Jon a dit…

Réfléchissons et calculons un peu.

Prenons, rien qu'en Belgique, les personnes ayant subies un bizutage.

Cela reprendrait donc les scouts, les baptisés, je ne sais pas si je dois prendre en compte les militaires ... Bref.

On arriverait facilement à un total de plus d'un million de personne, non?

On en déduit donc qu'il y a un million d'idiots en Belgique. Soit une personne sur dix.

Je ne voudrais pas te voir écrire un commentaire dans 2mois précisant que ce sont les baptisés en tout genre du Royaume qui sommes à l'origine des problèmes politiques que rencontre en ce moment notre beau pays! Tu es d'accord? Je ne veux pas de ça, hein!

J'ose espérer que tu n'es pas si blonde que cela.

Au plaisir de ne pas te revoir.
Jon

Anonyme a dit…

Baptisé cette année, je ne saurais recommander de faire son baptême...

On sait tous que débarquer dans une univ' dont on ne connait rien ni personne, lorsqu'on vient de loin, est rarement chose aisée.

Le baptême, au-delà du caractère amusant et festif ( même si parfois il faut en effet un peu " mordre sur sa chique " ) est une merveilleuse opportunité de créer des liens forts avec d'autres " bleus" grâce à la solidarité qui y règne durant les bleusailles.

On parle d'humiliation... Je ne suis pas d'accord.Etre humilié à 40, c'est différent d'être humilié tout seul devant une masse de gens.

Oui certaines épreuves sont parfois difficiles, oui les gueules en terre sur les graviers en pente pendant 1H30 c'est chiant. Vous ne vous feriez jamais ça à vous tout seul. Mais lorsque vous êtes 40, vous êtes solidaires envers les autres, et même si tout le monde dans son baptême s'est certainement déjà dit : " merde, je veux arreter tout ça", le fait d'être en groupe nous pousse à continuer, et à acquérir une force de caractère, qui peut très bien mener à se battre pour ne pas laisser tomber les bras devant devant dautres obstacles de la vie.

Petit coup de gueule pour finir : si vous vous révoltez tant contre le baptême en Belgique, allez étudier en France, faites votre bizutage autour d'un verre de Ricard et laissez une chance supplémentaire aux étudiants belges dans les études "numérus clausus" qui existent à cause de vous.

Mamé a dit…

c cool de voir des mecs a poil le jour J... c tres instructif le bapteme... :D

Anonyme a dit…

J'aimerais te féliciter pour ton aplomb.
C'est très très bien de parler de choses que tu devines plus que tu n'as vécu.
Je sais jusqu'où tu as été et une grande partie de ce que tu as décris, tu n'as ni pu les vivre ni les voir. Tu n'as pas été assez loin dans ta période baptismale pour cela. Et tu le sais aussi bien que moi.

Je te souhaite juste de passer au-dessus de cela un jour. Il y a des choses bien plus graves dans la vie qu'une expérience non-vécue.
Je te rappelle que les baptêmes à l'UCL ne peuvent avoir lieu sans l'accord de l'UCL.

Je te souhaite une bonne fin d'études en Belgique et un bon retour en France après celles-ci.

nasa a dit…

juste pour encore apporter une petite pierre a l'édifice ...

j'ai fait mon bapteme en 1993, refait un deuxieme en 1995 ...

j'ai ete roi des bleus, président de cercle, ... je sais donc de quoi je parle ...

le bapteme n'est pas obligatoire, il n'y a aucune reprimande (20% de baptise a mon epoque) ...

la nudité (a l'ucl) est interdite ... (aussi bien top que bottom less)

pour le bapteme même, on devait avoir une assurance contractée aupres de l'ucl et qui demandait la description de chaque etape du bapteme ... et certaines activites devaient etres adaptees en fonction des conclusions des assureurs ... (adaptations mineures).

chaque activité, chaque truc a bouffer devait etre teste par un "poil" avant d'etre donnée a un bleu.

franchement le bapteme a ete qqch de formidable pour moi ... j'y ai rencontré un tas de gens geniaux et j'y ai rencontré ma femme (ma bleuette)

nasa,
baptise 2003,2005
calotté 2004
president chige² 2005-2006

Roger Moore a dit…

Une question me turlupine depuis que j'ai apercu ce blog, pourquoi retournais-tu aux activités de bleusailles si celles-ci te traumatisaient autant? Le bapteme ne se fait pas en un jour, mais plutot en 3 à 4 semaines, ne faudrait-il pas avoir une perception de la logique différente de la norme pour s'infliger une telle répétition d'événements facultatifs désagréables?

Connaissant plus ou moins bien le lieu où tu as "enduré tant de tortures sans nom", je me permets d'insister et de demander pourquoi tu n'as pas simplement abandonné? Ils n'attachent pas leurs bleus aux radiateurs en les empechants de partir que je sache...

Anonyme a dit…

merci

En cette période de blocus une fois de plus tu permets aux étudiants de participer à ta térapie.
Continue à te défouler de cette manière et bientot tu seras guérie

Kitty! a dit…

le pire, c'est qu'au final, on a l'impression que le bizutage en France, c'est la pire chose qui peut arriver....

En fait, pour moi (bizutée 2 fois en véto et en pharma, pas baptisée en Belgique, hélas car j'ai fait mes études en France...), ce sont des très bons souvenirs !!!

Dommage de rester sur les "on dit", des à-priori, tant qu'on n'a pas vécu la chose, on ne peux pas en parler de manière objective.